Introduction: monde de merde

Le but de ce blog est de remettre les choses à leur place.
Les gens sont malades. Partout, tout le temps. On a des épidémies de grippe quand l’hiver approche. On a 500 millions d’obèses sur terre, 1.56 milliards de gens en surpoids, et 900 millions de sous-alimentés. Mettons les choses à plat: c’est en grande partie à cause de notre alimentation occidentale que certains meurent de faim. Le lien n’est pas évident à première vue mais j’en parlerais ici.

 Les pays occidentaux sont victimes d’épidémies qui nous paraissent complètement normales. Pour rappel les trois premières causes de mortalités dans les pays « développés » sont:
1/ Les maladies cardiaques
2/ Les cancers
3/ Les maladies liées au corps médical (Erreurs de traitement, maladies nosocomiales, effets secondaires de médicaments, etc…). Cette cause est évidemment à rapprocher des deux premières.

Le diabète arrive peu après.
La plupart des gens pensent ces maladies normales, inhérentes à la condition humaine, blâment la pollution ou d’autres causes annexes. Alors que ce qui fait toute la différence en matière de santé, c’est l’alimentation. 

Pourquoi les gens ont-ils peurs de se baigner dans des eaux infestées de requins, pourquoi certains ont-ils peurs des montagnes russes de Disneyworld, alors que les chances d’en mourir sont infimes ? Pourquoi personne ne fait attention à ce qui risque réellement de tuer ?

Dans certains quartiers de Glasgow, l’espérance de vie est de 53 ans.  Il n’est en effet pas rare de voir des hommes subir des attaques cardiaques à la trentaine ou la quarantaine. Pour comparaison, l’espérance de vie en Afghanistan pendant la guerre était de 66 ans.

Chance de mourir d’un accident d’avion: 1 sur 660 000
Chance de mourir d’une maladie cardiaque: 1 sur 388
Pourquoi tellement de gens ont la phobie de l’avion mais personne n’a la phobie du beurre ?
(NB: Chiffres apparemment crédibles mais non vérifiés) 

La bonne nouvelle c’est que ce qui fait vivre mieux fait aussi vivre plus longtemps, coûte peu cher et a un bilan carbone plus faible.

Certains esprits chagrins prétendent qu’une bonne alimentation est source d’ennui ou de déplaisir. Rien de plus faux là-dedans. Tout n’est qu’une question d’habitudes de consommation. Les goûts et les attirances sont faciles et rapides à changer.

S’il ne s’agit pas forcément de vouloir vivre plus longtemps, il s’agit surtout de vivre mieux.

C’est à travers cette volonté de vie meilleure que je vous présenterais la vérité sur la nutrition, comment changer vos habitudes, et comment arriver à vos objectifs physiques désirés. Je ne vend rien, j’en ai juste ma claque de voir des pubs défiler pour « Actimel » a la télévision (Un article viendra sur cette merde en bouteille).

D’ici là, mangez simple, mangez bon.

Publicités

10 réflexions sur “Introduction: monde de merde

  1. mamapasta dit :

    1français sur 388 meurt de problème cardio vasculaire chaque année …..ce n’est pas une chance sur 388 dans une vie…..

  2. Papa Ours dit :

    S’il te plaît Monsieur, tu pourrais corriger le « j’en ais juste ma claque » en virant le « s » à « ai » qui me pourri la lecture de ton joli texte par ailleurs si bien tourné ?
    Merci merci merci !

  3. Bonne entrée en matière camarade.. Je vais vous suivre..

  4. Norit dit :

    (Pour des chiffres français et crédibles des causes de mortalité, une rapide recherche Google donne http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=natfps06205 :

    En 2008, donc, sur 530 000 décès, 4000 sont dus aux accidents de transports en général, et 140 000 aux maladies de l’appareil circulatoire.)

  5. Alneisy dit :

    Introduire en faisant peur aux gens… je ne trouve pas ça très judicieux… L’idée est bonne, je la soutiens, je ne mange rien d’industriel, mais la démarche laisse à désirer puisqu’elle ne vaut guère mieux que le: « si vous ne buvez pas du coco-cola zéro vous allez grossir ». Baser des idées optimistes sur une démarche optimiste ne serait-il pas plus judicieux? ce n’est pas pour vivre plus longtemps que les gens arrêterons de bouffer de la merde,on a autant de chance de creuver d’un cancer du poumon lorsqu’on fume que lorsqu’on se déplace en vélo et qu’on se bouffe les gaz des pots d’échappement dans la gueule. La rhétorique de la peur n’a pas grande efficacité à par celle d’entretenir l’angoisse qui pourrit la société et mène justement à l’ordonnance d’anti-dépresseurs.

    • J’ai surement exagéré le coté dramatique… Mon objectif est de participer autant que je peux à une « révolution » de la façon de s’alimenter, notamment en France où la « gastronomie » fait loi. Par contre, as-tu des chiffres pour la toxicité des gaz d’échappement comparés à la fumée de cigarette ? Je pense que ici tu es également coupable d’une certaine exagération =) De plus, l’alimentation aide à combattre les pollutions de fumées de cigarette comme de pots d’échappement.

  6. pinkshiva dit :

    Bienvenue à ton blog, que d’informations constructives et enrichissantes.

    J’attends avec impatience, les prochains articles….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :