Mensonge ordinaire: perdez du poids vite !

Sur cette magnifique couverture de Elle « été », le gros titre clame « Zéro complexes, ronde et bien dans mon corps ». Accompagné d’une photo d’une femme dont on voit les côtes. J’imagine qu’on peut être ronde ET bien dans son corps, mais quand même, faire une couverture de magazine, faut pas trop en demander. On notera au passage que c’est à l’approche de l’été que les magazines féminins redoublent d’articles sur le physique, la minceur et la perte de poids… Le plus choquant étant sans doute:

Encore une fois, on peut se demander où cette femme trouvera de la graisse à perdre.

Je trouve un peu dommage de vouloir être mince uniquement pour s’afficher sur la plage, quand on pourrait vouloir une meilleure santé, un corps plus athlétique, plus confortable et avoir plus d’énergie en général. Mais je ne suis pas là pour juger. Le vrai problème, c’est que les numéros « Mince pour l’été » sont vendus en kiosque… en été.

On essaie de faire croire qu’il est possible, voir facile, de perdre une grande quantité de gras en peu de temps. N’importe quel professionnel de santé le déconseille fortement… pour de nombreuses raisons. Dans cet article je vous indique pourquoi il faut vous débarrasser lentement de votre poids excédentaire. Si jamais ces informations diffèrent trop de ce que vous avez l’habitude de lire, et que vous ne savez pas s’il faut me croire, alors rappelez vous que moi, je n’ai rien à vendre.

Pourquoi il est impossible de perdre son gras vite

Les mécanismes du corps humain ne sont pas aussi simple qu’on puisse « tricher » avec son corps. Tricher avec son corps, c’est comme pactiser avec le diable, on peut être content au début mais on finit TOUJOURS par s’en mordre les doigts…

De nombreuses personnes rapportent des pertes de poids extraordinaires sur de courtes durées de régime, comme « 3 kilos perdus en deux jours ». Si Tata Raymonde vous assure qu’elle a perdu autant grâce au régime-ananas, le régime des stars (sic), je vous l’assure, c’est uniquement qu’elle a perdu de l’eau.

Il est simplement impossible de perdre autant de poids sur une période courte. 1 kilos de gras perdu = déficit de 7500 calories. Vous fonctionnez à hauteur de 2000-2500 calories par jour. Même en ne mangeant rien, vous ne pouvez perdre qu’un kilo tout les trois jours. Deux par semaine si vous rajoutez du sport. Evidemment, c’est un calcul purement formel, car il existe beaucoup de raisons pour lesquelles il est impossible de perdre autant de poids :

1 – Il n’est pas naturel d’avoir trop faim
Vous n’êtes pas fait pour « résister à la faim ». Vous êtes humain, et toute la discipline du monde ne vous empêchera pas de vous jeter sur la bouffe qui vous semble la plus délicieuse lorsque vous « craquerez ». C’est spécialement un problème quand vous êtes habitués à trouver la nourriture grasse et sucrée « délicieuse »… Un conseil: commencez par changer ça.

2 – Votre corps vous protège contre vous-même
Votre corps est fantastique. Si vous le privez de nourriture trop longtemps, il va économiser son énergie. Traduction: vous allez être fatigué, très fatigué, et les 2000 calories quotidiennes qui vous sont nécessaire pour fonctionner vont devenir 1000 calories. Ce qui ralentit déjà par deux votre perte de poids. On appelle ça la chute de métabolisme.

3 – Vous n’avez pas que de la graisse en réserve
Allez, imaginons que vous ayez tellement envie de maigrir que vous soyez prêt à vous enfermer dans une pièce sans nourriture et à ne rien manger… Quitte à être fatigué tout le temps… C’est juste quelques jours ou semaines à passer, non ?
Le soucis c’est que votre corps ne veut pas brûler votre gras… Vous ne lui donnez plus rien a manger ! Votre corps pense que vous allez mourir de faim ! Il doit s’assurer que vous gardez des réserves ! Donc il va s’occuper de cannibaliser vos muscles à la place.
En plus de rajouter à votre fatigue, et en plus de ressembler à un sac à patate post-régime, cela comporte un inconvénient majeur: quand vous en aurez finis avec votre perte de poids, et même après être revenu en métabolisme « normal », votre corps consommera naturellement moins d’énergie… puisque vous aurez moins de muscles à alimenter… Personnellement je trouve que la nature fait très bien les choses. Votre corps s’assure de votre survie avant tout : il VEUT que vous gardiez vos réserves.

4 – L’effet rebond va vous faire très mal
Votre corps s’est donc assuré que vous brûliez le moins de calories possibles,  et qu’il y ait le moins possible de muscles à nourrir. Vous êtes donc maintenant un authentique  sac à patate qui se traîne par terre, mais c’est pas grave ! Le grand méchant gras a diminué. Joie et Maillots de bains !
Pas si vite. Votre corps pense toujours que vous êtes au milieu du désert du Sahara sans la moindre calorie disponible à portée de main. Et vous êtes encore en métabolisme réduit. Et vous avez moins de muscles à nourrir. Ce qui veut dire que si vous consommez pour une ration normale, 2000 calories, vous pouvez être sûr qu’une bonne partie va partir directement au stockage. Et ce sera comme ça jusqu’à ce que votre corps décide que vous soyez hors de danger.

En résumé: Si vous voulez mincir, prenez votre temps.

Obsession de la perte de poids rapide: Pourquoi ?

Si vous avez beaucoup de poids à perdre, posez vous la question: pourquoi aurais-je envie de perdre mon poids vite ? Votre poids est le résultat de vos habitudes alimentaires sur les trois dernières années. D’une certaine façon, il est révélateur de votre personne, de votre caractère, de vos habitudes les plus anodines.

Une personne qui se décide à perdre du poids très vite est une personne qui tout d’un coup s’est « réveillée » et ne supporte plus son regard dans la glace… Et c’est une émotion à combattre car contre-productive sur le long terme. Les gens heureux deviennent plus facilement minces, et les gens minces ne sont pas forcément plus heureux.

Donnez vous du temps, soyez indulgents envers vous-même… Il n’y a pas de réussite ni d’échec dans le contrôle du poids, il n’y a que ce que vous avez mangé au dernier repas et ce que vous allez manger au prochain. Appréciez le processus avant le résultat ! Si vous ne réussissez pas à trouver du plaisir dans la nourriture saine et équilibrée, dans la sensation après un repas d’être plus léger, dans le sentiment d’apporter les bonnes choses à votre corps et dans la bonne quantité… Alors je peux vous l’assurer, vous ne le ferez pas.

Quel est le bon rythme pour perdre du poids ?

J’aurais aimé vous donner un chiffre exact avec de nombreuses études scientifiques derrière, mais c’est impossible. Les métabolismes diffèrent trop d’une personne à l’autre pour fixer une limite idéale. C’est pourquoi la seule réponse que j’ai à offrir à cette question est: Lentement. 

Beaucoup disent que 500 calories en moins par jour est le maximum que vous puissiez supporter sans affamer votre corps (Rappel: une femme devrait consommer en moyenne 2000 calories, un homme 2500, variant selon âge, poids, activité, métabolisme, etc ). D’autres recommandent de couper 20% de vos calories, tandis que d’autres plus prudents recommandent 10%. Tout ces chiffres me semblent crédibles, mais ils présentent l’inconvénient majeur d’être justement seulement des chiffres. A moins de commencer à compter vos calories (ce qui est très efficace mais non tenable sur le long terme…) je recommande de vous fier plutôt à votre ressenti.

J’expliquerais donc dans un futur article la meilleure méthode pour perdre un excédent de poids le plus vite possible… C’est à dire pas trop vite.

Si vous voulez être minces pour frimer sur les plages cet été, j’espère que vous avez commencés l’été dernier.

Publicités

24 réflexions sur “Mensonge ordinaire: perdez du poids vite !

  1. Etoile dit :

    J’applaudis à deux mains cet article ! C’est une chose que j’avais constaté tout au long de ma vie avec ma mère.. Ma mère avait gagné des kilos depuis qu’elle s’était mise en ménage et avait changé, du coup, son alimentation pour s’accorder avec son mari.. A un moment, pour retrouver sa taille de guêpe de quand elle était jeune, elle s’est mise à essayer un tas de régime.. Mais vraiment ! Elle en a essayé des centaines, mais reprenait toujours plus de poids qu’avant après quelques semaines..
    Alors elle a abandonné.. Et elle a divorcé !
    Depuis, elle voit une diététicienne qui lui a expliquer de manger ce qu’elle veut, mais en quantité raisonnable et d’écouter son corps, de prendre le temps de manger et de ne se servir qu’une assiette..

    Elle a commencé en mars dernier.. Elle a perdu, jusque là, 30kilos ! Juste en mangeant différemment, sans régime, et sans se priver..

  2. Bobbi dit :

    Il me faut ce magazine de ELLE !!! Je veux savoir si ce soir je vais faire l’amour…
    Non, plus sérieusement, belle preuve de réussite le cas de ta MOman  »étoile ». ET oui, Il faut être progressif pour ne pas stresser l’organisme d’une violence extrême, et NE pas manger en excès. Commencer progressivement : remplacer les sodas par de l’eau, les frites par des patates à l’eau, varier les viandes rouges et blanches, manger du poisson, des légumes, limiter les sauces pour avoir double avantage : retrouver le VRAI goût des aliments et aussi pour limiter l’apport de kcal, limiter l’apport en charcuterie et en fromage bien gras, éviter de sucrer vos cafés, yaourts…remplacer les pâtes à tartiner et les crèmes glacées par de la confiture et des sorbets glacées, les jus par des fruits….. blablabla bla bla…

  3. « varier les viandes rouges et blanches, manger du poisson »
    Ou pas, Bobbi…

  4. Sophie dit :

    Bah, j’adore cet article aussi. Je trouve ca juste malsain de vouloir perdre du poids très vite.

    @Veggie poulette : Bah si on aime la viande, oui.

  5. Mokajo dit :

    La meilleure façon de perdre du poids? Arrêtez de manger de la viande et des produits laitiers. Votre corps et votre santé vous en remerciera. (ainsi que la planète et les animaux)

  6. @ Sophie: Euh… Le titre de ce blog n’est-il pas « nutrition vegane »?…

  7. l'elfe dit :

    « varier les viandes rouges et blanches » lol comme si on était obligé de manger de la viande…

  8. Sophie dit :

    Et alors, si la personne aime la viande, elle en mangera ^^
    De plus cet article ne dit pas du tout qu’il ne faut pas manger de viande. Même si l’auteur veut parler de vegan en général. La preuve je suis ce blog et je ne suis pas vegan du tout.

    Et non on est pas obligé de manger de la viande non plus. J’ai l’impression que certaines personnes ont besoin d’exacerber le fait qu’elles soient vegan. 😉

    • Non enfin moi perso j’exacerbe rien du tout. Mais j’aimais la viande et je n’en mange plus du tout, on arrête généralement pas d’en manger juste parce qu’on même pas ça, mais pour des questions éthiques.

      Mais la phrase de Bobbi était un peu en inadéquation avec le titre du blog, c’est tout.

  9. Usagi dit :

    « Et alors, si la personne aime la viande, elle en mangera ^^ »
    Pas forcément, j’aime la viande (que dis-je: j’adoooore la viande et le poisson et le fromage …) et je n’en mange pas.
    Et si on va dans cette logique de plaisir on pourrait répondre au commentaire: « si la personne aime les frites, elle en mangera ».

  10. l'elfe dit :

    a quoi ça rime d’aller sur un blog végane pour dire qu’il FAUT « varier les viandes rouges et blanches » et « manger du poisson » ? C’est complètement con. On se croirait sur manger-bouger.fr

    • Le trolleur Masqué dit :

      A quoi ça rime d’aller sur un blog végan pour dire « Oh oui tu as raison mon cher frère, toi qui, comme tous les végans, a compris le sens véritable de la vie, l’univers et tout le reste, toi plus sage que Comput-1… » C’est complètement con, on se croirait dans une secte.

      Et puis, puisque vous dites qu’il FAUT ne plus manger de viande, pourquoi ne pourrions-nous pas dire qu’il FAUT en manger?

      Au fait, l’elfe, pourquoi tu n’as rien répondu à mon comm sur l’autre article? dois-je supposer que tu n’avais d’autres arguments que des arguments que je disais que j’aurais ignorés?

      Sinon, Bonne année pleine de viande, fromages, produits laitiers, et chips industrielles !

  11. Sophie dit :

    Mais mais mais… C’est bon, elle a pas dit qu’elle allait les torturer, et les écarteler mains nues. Elle a juste voulu donner un avis, un point de vue.

    Et manger des frites sans abuser de temps en temps y a pas forcement de mal non plus. Tant qu’on abuse pas.

  12. l'elfe dit :

    j’adore quand les obèses donnent des conseils de nutrition ^^ et le copain-qui-défend-sa-chérie et qui devient carrément agressif pour une raison totalement mystérieuse, c’est jouissif. Vive le saucisson et les rillettes ! Y aura jamais assez de nous à aimer.

    • Le trolleur Masqué dit :

      Agressif? moi? meuh non. A moins que tu ne saches comprendre second degré et ironie. En même temps quand on ne comprend pas les références, on ne peut pas comprendre les degrés d’expression. Mais c’est pas grave, quand tu seras un peu plus adulte tu y arriveras. Je crois en toi.

      (Question : ça signifie quoi « Y aura jamais assez de nous à aimer »? que vous n’êtes pas nombreux? que tu n’as pas tous tes morceaux? que tes morceaux sont insuffisants? )

      Ouais vive le saucisson ! par contre les rillettes, moyen… Sinon je te conseille le jambon de Parme, c’est très bon pour la santé.

      • l'elfe dit :

        du saucisson et du jambon de parme, ho oui! Ca doit être ça le secret de ta chérie d’amûr: pouvoir faire des branlettes espagnoles avec toutes les parties de son corps… mmmmmmh

      • Le trolleur Masqué dit :

        Nope, elle n’aime pas ça. Elle ne mange jamais de charcuterie.

        Désolé pour ta déduction hâtive, elle est fausse.

        Bisous.

    • Sophie la fille moche parce qu'elle est énooooooorme. dit :

      Tiens moi aussi je vais me mettre à avoir des clichés a deux balles sur les vegans. Je crois que je peux là. Mmmmh…. Ils ont l’air malade, ils ont pas de force etc etc.

      Non, mais sérieux, t’as quel âge ?

  13. Sophie dit :

    Hahahahaha ca l’a bien marqué hein cette pratique.
    Et je voulais dire aussi : Quand on sait pas pourquoi la personne est comme elle est, même si j’ai compris que tu t’amuses a me juger sans m’avoir jamais vue, cool ta vie, on évite de dire n’importe quoi. Et je voulais essayer avec mon venre, c’était pas assez gros, dommage hein ?

    • l'elfe dit :

      ben en fait oui ça m’a traumatisée, je suis sensible… j’ai accidentellement imaginé… maintenant je t’imagine en train d’essayer de branler paolo avec tes bourrelets et je crois que je me sens mal. Je pense que tu ne devrais pas raconter ta vie sexuelle à tout le monde, en plus y a des mineurs qui peuvent lire…

  14. Sophie dit :

    lolxdrmdrrrrrrrr

    Je pense que c’est ce a quoi tu t’attends comme réponse.
    Et encore une fois je trouve ca vraiment nul de dire des trucs pareils, t’as été grosse souviens toi.

  15. Biscornouailles dit :

    Oulah… Y’a de l’ambiance sur ce blog…
    En tout cas, super article très intéressant. Je viens de débarquer sur ce blog mais ce que j’en ai lu m’a donné envie de le dévorer (see what I did there ?) en entier ! Merci à l’elfe d’avoir mis le lien dans un de ses articles, c’est exactement ce que je recherchais !

  16. vanessa dit :

    Désolée de contredire une partie de ce brillant article, mais les différentes études sur le jeûne montrent que le corps, privé de toute calorie, économise ses protéines et brûle du gras pour se maintenir en vie (oui parce que les muscles, c’est aussi le coeur) en créant des corps cétoniques (la raison pour laquelle on sent l’acétone pendant un jeûne). Cette étape est essentielle et permet à des humains de se maintenir en vie plusieurs semaine sans absorber la moindre calorie. Après l’écoulement du stock de graisse, ce qui ne se fait pas avant 2 ou 3 semaines de jeûne (cela dépend du corps, certains tiennent 40 jours), le corps n’économise plus ses protéines et il faut absolument se réalimenter pour ne pas mourir de faim.
    Cela dit, le jeûne n’a absolument pas vocation de faire maigrir (mais de détoxifier l’organisme), puisqu’à la réalimentation le corps refait ses réserves.

    Je vous conseille un excellent reportage d’arte sur le jeûne thérapeutique.

    • Informations très intéressantes, mais nullement en contradiction avec mon article.

      Nous sommes d’accord sur le fait que le jeune n’a aucune vocation à faire maigrir ; pour la durée de sous-alimentation pendant laquelle le corps ne consomme pas en grande quantité les protéines des muscles, deux semaines semble un chiffre juste, cependant uniquement si la personne avait une alimentation suffisante les semaines précédentes. En gros, on peut se sous-alimenter gravement pendant deux semaines sans trop de soucis… si on ne le fait qu’une fois de temps en temps. Ce qui n’est aucunement le schéma de quelqu’un cherchant à mincir par la sous-alimentation.

      Pour la fabrication des corps cétoniques, je ne suis pas convaincu de leur utilité de santé, au contraire je m’en méfie énormément. les acidocétoses entrainées peuvent êtres mortelles en cas de métabolisme cétonique prolongé, surtout si on ajoute une consommation importante de viande/produits animaux (Principe du régime Atkins). Dans le cadre du jeune, je ne pense pas que cela représente un réel danger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :