Le mythe des protéines

Bonne année 2012 ! Je nous laisse digérer un moment les excès de fin d’année, et pour cela on s’éloigne un moment des thématiques de perte de poids, et on s’attaque à un mythe populaire. Sans doute le plus répandu des mythes alimentaires.

On commence par une petite devinette: quel est le point commun entre les trois personnes suivantes ?

Avi Lehyani

Tonya Kay

Marcus Patrick

Ces trois personnes sont végétaliennes. Elle ne consomment aucun aliment contenant viande, poisson, oeufs, miel, ou lait, en bref aucun produit d’origine animale. Et pourtant, comme vous le voyez, elles n’ont pas l’air vraiment carencées. Ces trois là en particulier ne mangent que des produits naturels, qui poussent par terre. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des bodybuilders omnivores*, qui consomment énormément de suppléments.

[*là je suis un peu malhonnête, un certain nombre de bodybuilders végétaliens consomment aussi des suppléments (végétaliens). Mais Je tenais à montrer l’exemple de sportifs qui n’en consomment pas du tout.]

Ces profils et bien d’autres peuvent se retrouver sur Vegan Bodybuilding. La preuve par l’exemple comme quoi les protéines animales sont loin d’être nécessaires pour avoir des gros muscles. Certains sont mêmes « Raw foodists » ou Crudivores, ce qui signifie qu’ils ne consomment aucuns aliments cuits.

Je ne résiste pas à l’idée d’en profiter pour vous citer un magnifique passage de Mangerbouger.fr le site qui vous encourage a écouler nos productions de nourriture Française, vu qu’en France notre alimentation est parfaite (si ici vous ne voyez pas mon ironie, prière de relire mon introduction au blog) :

Vous éliminez tous les produits d’origine animale de votre alimentation : produits carnés, poissons mais aussi oeufs et produits laitiers. Sachez que ce type de régime rend très difficile la couverture des besoins en acides aminés indispensables, en fer, en calcium et en certaines vitamines. Le suivi d’un régime végétalien à long terme peut faire courir des risques pour la santé, notamment pour les enfants.

Il est amusant de noter que Mangerbouger.fr cite divers soucis qui n’en sont pas, mais ne cite pas LE SEUL « problème » que la vraie science reconnait au régime végétalien, c’est à dire le problème de la vitamine B12 (Cette vitamine fera évidemment l’objet d’un futur article).

Là, je pourrais vous sortir des tables d’analyses de la teneur en protéines de différents nourritures végétaliennes, mais ce serait comme écraser une mouche avec un bulldozer. Faisons appel à la LOGIQUE.

En réalité, et comme le dit si bien ce magnifique article d’une végane à priori pas trop carencée, tout le monde se pose la question de savoir ou sont nos protéines… Sans jamais savoir de quoi il s’agit. Mais oui, au fait, c’est quoi une protéine ? Les gens qui posent cette question savent-ils vraiment de quoi ils parlent ? Non, évidemment. Mais ils pensent que c’est cool parce que c’est mieux que le gras et le sucre. « Nous vivons dans un monde dirigé par la science, ou personne ne comprend la science ».

Et si l’on ne trouve des protéines que dans la viande, et s’il est impossible de trouver de bonnes protéines dans ce qui pousse par terre, alors comment font les vaches, les chevaux, et les éléphants pour avoir des muscles ? (Argument non scientifique je l’admet ! Mais c’est une question qu’il faut cependant se poser.)

Pour vulgariser ce qu’est une protéine, c’est simple. Disons qu’une protéine c’est une « brique du vivant ». Toute plante, animal, est constitué de cellules, qui sont constituées de sucres, de graisses, et de protéines.

La seule nourriture dans laquelle il n’y a pas de protéines, est une nourriture dont les protéines ont été extraites, comme l’huile, ou le sucre de table. Tout ce qui pousse naturellement contient forcément des protéines. Le seul moyen d’être déficient en protéines serait de se nourrir exclusivement d’huiles et de sucres purs.

J’ai posé la question à mon médecin généraliste: en 35 ans de carrière en France, il n’a jamais constaté les moindres symptômes d’une « déficience en protéine » excepté chez certaines victimes d’anorexie. Par contre, les maladies liées aux surplus de protéines, je vous assure qu’il en voit souvent. Article à venir sur les conséquences d’une alimentation trop riche en protéines.

D’ici-là, mangez naturel, mangez le plus végétal possible, et vous vous en sortirez forcément.

Publicités

39 réflexions sur “Le mythe des protéines

  1. l'elfe dit :

    les protéines sont quasiment la définition du vivant, avec les acides nucléiques.
    Même les virus sont faits au minimum d’acdes nucléiques et de protéines.
    S’inquiéter de manquer de protéines, c’est vraiment incroyablement con comme problème.

  2. Le trolleur Masqué dit :

    Le point commun entre ces trois personnes? Des gens qui prônent une esthétique à deux balles issue de la société publicitairo-consommatrice moderne. En plus elles sont moches, surtout la pseudo bimbo blonde, version remasterisée végane de Paris Hilton.

    Ah oui, ils ont des poses ridicules aussi.

  3. Les deux derniers sont des danseurs pros, le premier est un haltérophile. Des professions totalement respectables. Mais ce n’est pas le point de l’article, je prouve juste que les muscles n’ont pas besoin de viande.

  4. l'elfe dit :

    C’est sur, l’esthétisme de ta chérie est vachement moins mainstream.

    • Le trolleur Masqué dit :

      Waou… quelle répartie… t’es fâchée?

      Tu sais, faut grandir… c’est fini l’époque du « c’est celui qui dit qui est ». Il serait temps que tu apprennes à parler avec les gens de manière adulte. Je le dis pour toi hein, nan, parce que ça peut servir un peu de maturité dans la vie.

      Après, je dis ça, je dis rien…

    • Sophie la fille moche parce qu'elle est énooooooorme. dit :

      Pourquoi tu m’agresses ? oO
      T’as l’air bien malheureuse comme fille pour dire des trucs du genre. T’as été grosse aussi et je pense que t’en a bien chié.
      Et d’ailleurs, tu m’as jamais vue, tu sais pas a quoi je ressemble. Ah si, t’as pu juger par rapport a mes photos facebook. Une grosse qui s’assume c’est tellement choquant hein.

      Ah oui au fait, je peux faire des branlettes espagnoles moi. (Ouh, je me rabaisse a être un être purement sexuel, ouh c’est pas bien, appelle le numéro d’urgence des féministes)

      • l'elfe dit :

        Paolo doit être si heureux. Quel homme comblé. Toutes ces blondasses siliconnées peuvent bien aller se rhabiller. Je suis tellement impressionée par votre amûr et vos branlettes espagnoles. Ca doit être ça le bonheur.

  5. l'elfe dit :

    Merci. Je sais pas ce que je ferais sans toi, vraiment.

  6. Sophie dit :

    …. Bonjour second degrés ?
    La tu l’as cherché l’elfe… Moi j’avais rien dit la dessus.

  7. l'elfe dit :

    c’est marrant mais « mythes alimentaires » ça fait penser à « mite alimentaires » (c’est pour ça qu’il faut mettre ses farines dans des boites bien hermétiques).

  8. Bestiole dit :

    Bon, ça y’est, je craque, je laisse un commentaire.
    Non parce que bon, en soit, je l’aime bien ce blog, j’y apprends quelques trucs, je suis choquée par certaines révélations ! (ah le coup de CERIN quand même…).
    Après, j’ai une grande faiblesse, c’est que je ne suis pas partisane des avis trop tranchés. Oui, j’aime les nuances. Ce n’est pas forcément de la demi mesure, je trouve juste que ce n’est pas parce qu’on est convaincu de quelque chose qu’on ne peut pas essayer d’admettre un peu de son contraire… (oui, mes phrases ne sont pas forcément bien écrite, je suis excessivement fatiguée). Se faire l’avocat du diable est un exercice que je pratique beaucoup (trop, probablement…) Enfin bref, tout ça pour dire que, certes c’est tranché, mais ce qui me gène un peu, c’est surtout le…ton employé. Ça mérite quand même un peu d’humour tout ça. Ça n’empêche pas le sérieux d’un sujet, mais c’est quand même moins hérissant pour le poil. Et puis ça fait du coup très donneur de leçons. C’est probablement mon côté ado rebelle qui s’exprime ceci dit.

    Après, là où j’ai vraiment un gros problème, c’est par rapport aux commentaires. J’ai qu’à arrêter de les lire, on va peut être me dire, et c’est probablement ce que je vais faire parce que…. boudiou que d’agressivité gratuite ! (ah parce que ça existe l’agressivité pas gratuite ?) Les enfants, zen ! Chacun peut défendre son point de vue sans s’exciter et surtout sans tomber dans les insultes plus ou moins dissimulées non ? Et rien n’empêche d’échanger ces points de vue, sans tenir compte de… l’opinion qu’on peut avoir de la personne en elle même, surtout sur internet, qui permet quand même un certain recul (c’est plus difficile de respirer un bon coup quand on est en face à face quoi). Non ? En tout cas, je trouve ça vraiment dommage et puéril. Mais bon, qu’est ce qu’on en a à faire de mon opinion hein ? 😉

    J’attends le prochain article 🙂

    • l'elfe dit :

      oui d’accord mais tu dis ça parce que tu es mal baisée et malheureuse en couple! 😀

      (HUMOUUUUUUUUUUR dois-je le préciser !!!!) ^^
      non mais t’as raison sur le fond j’imagine ^^

  9. Hannibal Lecter dit :

    Ca me fait de la peine de lire certains commentaires. J’ai moins de 20 ans et j’ai très peur que les personnes ayant écrit tout cela soit bien plus âgés que moi, parce que de la part de certaines c’est un manque de maturité de balancer des insultes et des phrases sans connaitre les gens.

    Pour ce qui est de ces personnes qui suivraient apparemment la mode de la société, il faut d’abord savoir que les magazines prônent la M.A.I.G.R.E.U.R. dans la très grande majorité des cas (suffis de voir les cuisses des mannequins de défilés), autant du côté des femmes que des hommes, et non le développement musculaire à tout prix. La tendance des « hommes anorexique » se répend, moins celle des bodybuilder. Donc certes, il peut y avoir des cas dans les deux côtés (d’acharnement maladif j’entends), mais il me semble qu’il est un peu moins risible d’aller à la salle de sport que d’arrêter de manger. Ce n’est donc que mon avis, mais je pense qu’il est plus sain de vivre ainsi.
    Ah, et les « poses ridicules » sont là pour mettre en avant la musculature, pas parce qu’ils trouvent ces posent particulièrement sexy ou viril. Ils mettent en avant le travail qu’ils effectuent sur leur corps, ni plus ni moins.

    En tout cas très bon article qui prouve une fois encore que l’homme peut vivre « l’esprit sain dans un corps sain » et ce avec en plus une conscience, ce qui n’est plus donné à tout le monde!

    • l'elfe dit :

      haha tu nous remet à notre place ^^ je me sens toute conne quand je lis ça
      (je suis pas ironique du tout là, je suis sérieuse hein)
      (même si « pas mainstream » n’est pas une insulte, même plutôt le contraire, mais ça volait pas haut, j’avoue)

      sinon je ne trouve pas que leurs poses soient ridicule
      on est toujours ridicule lorsque l’on pose, ou lorsqu’on a un appareil photo devant soi en général (parole de photographe)

      le problème de la maigreur est aussi, à mon avis, dû à une certaine vision de la femme
      Les créateurs de mode sont souvent des hommes, souvent gays, ils ont pas les mêmes critères de beauté féminine que des hommes hétéro ou des femmes. (ça fait cliché ce que je dis mais les hommes hétéro dans la mode sont effectivement rarissimes). Et les modèles qu’ils utilisent servent à porter les vêtements et les mettre en valeur, et non pas le contraire. Or, c’est en grande partie comme ça qu’on construit l’image de la femme. C’est assez malsain.

      • Sophie dit :

        Mais bien sûr, en fait tu me complimentais je sais.
        Et ok on va arrêter les insultes.

  10. Fantomette dit :

    Eh les trolleurs ça vous dirait d’aller voir ailleurs si on y est ? Personnellement je viens ici pour obtenir des informations sur des sujets qui m’intéressent, non pas pour contredire tout ce que je lis ou lire des discussions stériles, aigries et puériles n’ayant aucun rapport avec le sujet. Bon alors on est contents de savoir que vous avez quelques kilos de plus que la moyenne et que vous vous aimez d’amour mais euh, qu’est-ce que ça vient faire ici ?

  11. Sophie dit :

    Ce serait dur a expliquer depuis le début je crois… Mais les infos que tu cherches sont dans l’article et non pas dans les commentaires donc pas trop de soucis.
    Bon moi j’ai une question avec un semi rapport : Tu penses quoi des crudivores toi personnellement Sam ?

    • Bestiole dit :

      Ah oui tiens, moi aussi je veux bien voir la réponse à cette question 🙂

    • C’est une excellente question, qui devrait donner lui à un article, mais si je devais résumer, je dirais que se limiter au crudivorisme végétalien, pour les gens qui en ont la volonté et surtout la possibilité, est une excellente technique pour se prémunir contre les mauvais aliments et est effectivement une stratégie de nutrition très valable même sur le long terme… Peut-être la meilleure. Je possède ce livre http://www.amazon.com/Becoming-Raw-Essential-Guide-Vegan/dp/1570672385 qui est une synthèse scientifique impartiale et extrêmement bien réalisée (et que je recommande si vous avez le courage de vous taper 600 pages).

      Pour mon expérience, j’ai été crudivore pendant trois mois et ça m’avait donné une énergie et un corps tels que je n’en ais plus eu depuis…

      • B2o dit :

        N’y a t’il pas un risque de sur-acidité de l’estomac ( ou autres ) avec le crudivorisme ? Ou autre problème digestif.

      • Sur-acidité ? Je ne vois pas. Le pH de l’estomac est à 2, aucun aliment ingérable n’est en dessous (minimum de pH est de 2 à 2.2 pour le citron)
        Pour les problèmes digestifs, il est courant d’avoir quelques gazs pendant un changement de régime pendant 2 semaines jusqu’à un mois (réadaptation de la flore bactérienne) mais avec toutes les fibres du régime crudivore le transit est censé être optimal, au contraire.

      • B2o dit :

        Ok ! Je me posais la question parce que souvent en été j’avais quelques maux de ventre a cause ( je pense ) de ma consommation soudaine et massive de crudités. Mais je pense que c’est sûrement comme tu le dit dû a la réadaption de la flore bactérienne

  12. Sophie dit :

    Oui d’ailleurs pour moi c’est la même chose B2o et un médecin m’avait dit que ca venait de ca u_u

  13. coucou dit :

    En effet ces 3 photos prouvent que la viande n’est pas nécessaire au développement des muscles. En revanche elle montrent aussi que la viande semble être essentielle au développement du cerveau 🙂

    • Oh parce qu’on ne peux pas avoir des muscles ET avoir un cerveau. SO CLICHAY !

    • B2o dit :

      Les personnes qui dénigrent les sportifs en pensant qu’ils sont forcément écervelés sont pareils que celles qui pensent que les personnes cultivés sont forcément des mollusques. Elles cherchent à se réconforter en se disant que ces personnes ne peuvent pas être meilleures qu’elles sur tout les points.
      Malheureusement il existe des personnes qui sont plus cultivées que vous à la fois intellectuellement et physiquement.

      A bon entendeur, salut !

  14. PandaChinois dit :

    Il faut quand même savoir que seul la viande et les produits laitiers apportent tous les acides aminés essentiels à notre organisme dans un même aliment. C’est pour cela que l’on conseille à un végétarien de manger des céréales et des légumineuses afin que ce ben soit couvert.
    Il existe un risque de carence en fer pour les végétaliens car le fer apporté est dit non héminique et donc moins bien absorbé. Toutefois, au bout d’un certain temps, l’organisme s’adapte et absorbe mieux ce fer.

    Le régime végétalien est surtout extrêmement dangereux pour les nourrissons et les enfants : certains végétaliens nourrissent leurs bébés avec du lait de soja et du jus de pommes. Je ne fais pas une généralité mais avant de se décider à suivre un tel régime, il est nécessaire de demander conseil à un professionnel de santé, et être sûr qu’il peut être suivi par tous les membres de la famille sans risque pour leur santé.

    • « Il faut quand même savoir que seul la viande et les produits laitiers apportent tous les acides aminés essentiels à notre organisme dans un même aliment.  »

      –> Non, je peux citer plusieurs végétaux ayant cette capacité.

      « C’est pour cela que l’on conseille à un végétarien de manger des céréales et des légumineuses afin que ce ben soit couvert. »

      –> C’est vrai, bien que certains pensent qu’un apport protéiné optimal ne soit pas aussi important qu’on le laisse croire.

      « Le régime végétalien est surtout extrêmement dangereux pour les nourrissons et les enfants  »

      –> Pourtant vous venez de décrire un moyen végétalien de remplacer les protéines de la viande =) Rassurez vous le régime végétalien est tout aussi sain pour les nourrissons et les enfants que pour les adultes !

      • PandaChinois dit :

        Je précise que personnellement je ne donne pas de viande à un nourrisson, uniquement du lait. Or si vous remplacer ce lait par du lait de soja (qui n’a rien a voir avec du lait, soyons bien d’accord) il n’y a pas tous les acides aminés essentiels nécessaires. Et si je ne m’abuse, vous ne donnerez pas de céréales et légumineuses à un nourrisson ? Donc comment apporterez vous ces acides aminés nécessaires ?

        Et je voudrais rajouter qu’un apport insuffisant en protéines est possible, ça s’appelle la dénutrition.

    • lena dit :

      réponse tardive d’une ancienne anémique jusqu’à 36 ans age ou je suis devenue végétarienne (sans produits laitiers ) j’en ai 42 aujourd’hui , depuis que je suis vegetarienne mon taux de fer n’a jamais été aussi élévé , adieu pilule et autres injection de fers dans le muscle (douloureux en plus ) que j’ai subi depuis mon enfance , alors c’est bien la preuve que le fer issu de la viande n’est d’une part pas indispensable à l’homme d’autre part ne se fixe pas aussi bien que celui des végétaux , et je suis en pleine forme surtout depuis que j’ai augmenté les aliments crus et arrété le café , je vois une énorme différence à coté de ceux qui après un repas ont souvent ce besoin de roupiller ! et puis autre chose j’ai un fils végétarien (sans produits laitiers ) parmi les premiers de la classe (ses notes entre 17 et 20 ) alors non ça n’a aucune conséquence sur le cerveau , ça me saoule les idées reçue martelées par les lobbys de l’industrie agro alimentaire ! n’oubliez pas que lobbies pharmaceutiques et industrie agroalimentaire sont de bons copains soutenus par le gouvernement , l’un vous empoisonne avec une alimentation bourrée de chimie et l’autre vous administre des pilules miracles qui effaceront les poisons du premier en vous laissant quelque fois des effets secondaires indésirables , et tout ça rapporte beaucoup beaucoup d’argent

      je fais 5 heures de sport par semaine , je peux faire 3 heures de jardinage non-stop , je peux marcher plusieurs heures d’affilées et je ne prends jamais les ascenceurs

    • VégéMama dit :

      Le régime végétalien n’est pas dangereux pour les nourrissons, outre le lait parfaitement adapté de leur mère (et ce même si elle est elle-même végétalienne!), il existe des laits infantiles végétaux (au riz notamment), qui n’ont rien à voir avec les « laits » végétaux qui sont en fait des jus; ceux qui pensent nourrir leur enfant au jus de pomme ont de sérieux déficits qui ne sont pas dus à leur végétalisme

  15. B2o dit :

    L’Humain est un mammifère, la femelle est dotée de mamelle pour allaiter son nourrisson. Il est donc dans la nature humaine pour le nourrisson de boire le lait de sa mère. Il n’y a pas de raison qu’une alimentation végane soit plus saine pour un nouveau né.que l’allaitement.

    • snows dit :

      Le nourrisson humain doit boire le lait de sa mère et pas de celui de la vache ou de la brebis, et une fois que sont corps ne digère plus le lait qu’il soit de vache, de sa mère ou de tout autres animaux

      ( et oui à partir de 3 ans tout être humain n’est plus adapté pour digérer le lait, ça va faire du mal à l’ego d’un paquet de monde vu que l’industrie de la santé fait la propagande du lait partout alors que les maladies issu d’un manque de calcium ont empirer depuis l’ajout massif de laitage dans notre alimentation)

      il peut commencer à sucer des fruits, et manger des compotes de légumes, et de boire des jus de légumes à partir d’un extracteur de jus. Si une jeune maman me lit je l’invite à voir cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=JEWQaoukAas

      • VégéMama dit :

        Pour la précision le lait de sa mère sera toujours parfaitement digéré, l’âge du sevrage naturel pouvant aller bien au delà de 3 ans, de plus l’arrêt de la production de lactase (enzyme permettant de digérer le lactose) se fait graduellement

        Mais bonne nouvelle on peut prendre des comprimés de lactase industrielle! ouf on peut passer outre les signaux de détresse envoyés par notre corps et continuer de se gaver de produits laitiers

  16. […] pourrait vous embrouiller la tête avec les protéines végétales, comme quoi il y aurait des protéines dans tout, etc… Ne vous laissez pas démonter: les protéines c’est dans la viande, et puis […]

  17. […] grand mythe des protéines Le mythe des protéines Setting the record straight : Vegetables have plenty of protein, and they’re complete […]

  18. […] pourrait vous embrouiller la tête avec les protéines végétales, comme quoi il y aurait des protéines dans tout, etc… Ne vous laissez pas démonter: les protéines c’est dans la viande, et puis c’est […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :