Les trois principes de votre physique

Avec toutes les informations qu’on reçoit de sources contradictoires et pas toujours honnêtes, on peut se sentir un peu perdu, voir découragé, à l’idée de poursuivre une vie plus saine. Pourtant, un corps sain aide à garder les idées claires ! Et des idées claires aident à garder le corps sain !

Ainsi, on peut résumer l’état de votre corps par trois idées simples :

Les trois principes de votre physique

I –  Le nombre de calories que vous consommez détermine votre volume corporel.
II – La qualité de ce que vous mangez détermine votre santé.
III – L’exercice physique que vous pratiquez détermine votre forme.

Voilà, c’est dit. Alors évidemment on simplifie un peu, mais ça très juste. Détaillons un peu :

I – Nombre de calories et volume

La graisse et les muscles ont comme point commun qu’ils nécessitent tout deux des calories pour leur entretien. C’est la raison pour laquelle mon dernier article est quelque peu biaisé.  Si vous avez besoin de 2000 calories et que vous en consommez 2100, votre corps ne vas en réalité pas grossir indéfiniment.

Ceci s’explique par le fait que la graisse et le muscle consomment tous les deux des calories (environ 4 calories pour 1 kilo de tissu adipeux ou 12 calories par kilo de muscle).

Si vous consommez 100 kcal de trop par jour, vous vous stabiliserez au bout d’un temps relativement long à 100/4 kcal = 25 kilos de gras supplémentaire, ou 100/12 = environ 8 kilos de muscles supplémentaires, mais plus probablement un mélange des deux.

Mais oublions un moment ces chiffres qui ne veulent pas dire grand chose, et retenons la seule chose importante : Plus vous mangez plus vous prenez en volume.

Les amateurs de musculation le savent bien: Pas de muscle sans calories supplémentaires ! Pas de gras sans calories supplémentaires !

II – Qualité de votre nourriture et santé

Un petit exemple pour illustrer:

Voici Mademoiselle A.

Mademoiselle A. accuse un certain surpoids. Ce surpoids est dût au fait qu’elle ne fasse pas trop attention à sa satiété lors des repas, où elle se sert des portions un peu trop grandes. Elle est également bien portée sur l’huile d’olive et le chocolat noir. Mademoiselle A. cuisine selon un régime méditerranéen, riche en huiles végétales, légumes, et céréales complètes (ou encore mieux, elle est végane… haha). Elle mange le soir chez elle, et pour le midi au bureau elle se prépare un tupperware. Tout les dimanches elle va à la piscine, ce qui lui permet d’avoir une masse musculaire suffisante pour rester en forme (en un mot, elle n’est pas trop flasque).

Voici Mademoiselle B.

Mademoiselle B. a une taille fine. Comme elle n’a pas trop le temps de cuisiner, elle consomme une certaine quantité de MacDonald, KFC ou Quick, au repas de midi. Le soir, elle sort souvent, ce qui fait que son dîner consiste principalement en apéritifs et alcool. Comme elle ne s’alimente pas assez, elle ne risque aucunement le surpoids. Cela entraîne également une certaine absence de masse musculaire.

Question rhétorique: qui encourt le plus de risques de problèmes de santé ?

L’exemple de Madame A. et Mademoiselle B. est juste là pour montrer que contrairement aux idées reçues, la santé n’a que peu à voir avec le poids. Du moins tant qu’on ne rentre pas dans des problématiques de maigreur extrême ou d’obésité avérée.

III – Exercice et forme physique

Si vos calories représentent votre volume, c’est votre exercice qui représente votre forme.

Pour être en bonne santé et avoir de l’énergie, vous devez posséder les trois choses suivantes, dans l’ordre décroissant d’importance:

1/ De la SOUPLESSE, pour réguler l’énergie dans votre corps et être plus confortable avec vous-même.

2/ De l’ENDURANCE, pour vous apporter de l’énergie et faire travailler votre système cardiovasculaire.

3/ Des MUSCLES, pour être agile, rapide et fort. Attention, personne ne veux que vous ressembliez à un bodybuilder, d’ailleurs ce n’est pas un moyen efficace de faire de vieux os.

Ces trois facteurs feront la somme de votre forme physique et de votre santé. Selon votre état corporel actuel, vous devriez penser à travailler sur l’aspect qui vous manque le plus (ce sera d’ailleurs probablement la souplesse le plus urgent à régler).

J’insiste sur le fait que ceci est valable pour les deux sexes. Oui, madame, si vous n’avez pas de muscles envisagez la MUSCULATION ! Et avant que vous n’ayez peur de vous réveiller un matin en ressemblant à Sylvester Stallone, je vous arrête tout de suite.

NON, MADAME, SI VOUS FAITES DE LA MUSCULATION, VOUS NE RESSEMBLEREZ PAS A CECI:

MAIS PLUTÔT A CECI:

En conclusion, il ne sert à rien de sur-compliquer les principes du fitness. Trois petites phrases résument le tout.

Dans le prochain article je vous donnerais une astuce rigolote pour savoir si votre forme physique est optimale.

D’ici là, mangezbougez (mais pas de la merde).

Publicités

9 réflexions sur “Les trois principes de votre physique

  1. Le trolleur masqué dit :

    Coucou Sam. Bon cette fois je ne vais pas troller (pas encore, j’attends les réactions de ta soeur pour voir)
    Néanmoins, je veux te donner un conseil : Retravaille vraiment la présentation de tes propos… C’est vraiment mal présenté, on peut se sentir agressé alors qu’il n’y a pas de raisons, et du coup ça peut porter vraiment à confusion sur le message que tu veux faire passer.
    Sois plus graduel, moins « rentre dedans »…

  2. Konrad dit :

    Rentre dedans ? Il y a vraiment des gens pour s’offusquer de cet article ? Mangez moins, mangez mieux et faites du sport, cette idée ne devrait même pas passer par la pédagogie mais par la coercition.

    • Le trolleur Masqué dit :

      Attention à ne pas confondre le fond du message avec la forme. Le fond est excellent, mais ce n’est pas parce qu’on a le meilleur message du monde qu’il ne faut pas faire attention à la forme de ce message.

      Après, je ne donnais qu’un conseil subjectif par rapport à ma manière de voir les choses et l’écriture; et les conseils il est possible de les suivre ou de ne pas les suivre.

      Et la coercition n’a jamais rien amené de bon, bien que je ne sois pas contre le fait qu’il y ait des choses qui en nécessitent. Néanmoins, la nutrition n’en fait pas partie à mon avis puisque nous sommes les seuls responsables de notre corps et de notre façon de manger. Et personne n’est en droit de nous interdire de nous suicider à petit feu, soit-il un blogueur ou Dieu lui-même. Les seules choses que la coercition peut être amenée à faire passer dans les moeurs sont les attitudes qui sont nocives pour la communauté toute entière, et non celles qui sont nocives pour l’individu seul.

  3. Zaratan dit :

    Hey! Je suis plutot d’accord avec le contenu de l’article et la conclusion. Tu pourrais juste peut être linker un truc pour connaitre notre « besoin » en calories par jour.

  4. Belgarel dit :

    Sur 4 photos, il y a 4 filles, dont 3 en sous-vêtements.
    Et pour tous les goûts.
    Mais c’est bien connu, la santé a un public essentiellement féminin, et touche en premier lieu à l’apparence – même s’il s’agit aussi de « se sentir bien dans son corps », c’est-à-dire de modeler son corps jusqu’à ce qu’on en soit satisfait.
    C’est vrai qu’avant de ressembler à la dernière image, difficile d’avoir des idées claires.
    Je t’invite (avec une raideur qui tient de mon « style ») à examiner l’image marketing de la nutrition dans les magazines féminins (dont tu as posté une couverture, d’ailleurs). N’est-ce pas là aussi une forme de « Mensonge industriel » ?

    Le conseil principal de cette page, c’est « Surveillez vos calories ». Bon, il y a aussi « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »

    Je préférais les petits points sur Activia :s Et nous sommes peut-être marginaux, mais quelqu’un que je connais a la même opinion que moi.

    • Merci pour ce retour, cependant je pense que tu as mal compris mes intentions ou que je n’ai pas été clair. Il n’y a pas de message ici, excepté « Si vous mangez beaucoup vous grossirez, si vous faites du sport vous serez en forme, si vous mangez bien vous serez en bonne santé »

      Ne t’inquiète pas, Activia reviens bientôt^^

  5. l'elfe dit :

    haha c’est pas faux la remarque sur les photos ^^
    je ne pense pas qu’on doive surveiller ses calories mais plutot faire attention a ses sensations de faim et de satiete, enfin c’est ce que j’ai compris de l’article. un prochain article pour expliquer comment apprendre a le faire en pratique serait interessant.

    sinon il faudrait aussi developper. par exemple faire du sport permet d’entretenir une masse musculaire qui brule les calories meme au repos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :