Archives de Catégorie: Blog

Création d’un nouveau blog

Bon. C’est fait, je me suis décidé à sortir de l’anonymat, et à écrire sur d’autres sujets que l’industrie agroalimentaire.

Ce sera mon blog personnel, avec mes témoignages et convictions, où je pourrais enfin gueuler sur les sujets qui me tiennent à coeur. J’éspère apporter ma petite pierre plus ou moins polie à l’édifice géant et branlant qu’est internet. J’éspère surtout que certains se reconnaitront dans mes textes.

http://pimentduchaos.wordpress.com/

(Oui, j’ai pas résisté à garder un nom alimentaire)

A bientôt.

Non, je ne suis pas mort

… Et j’écrirais encore sur ce blog.

Quand j’en aurais l’envie et le temps 😉

En ce moment, je boucle mon dernier CDD de recherche publique alimentation humaine. Le chômage arrive bientôt, avec la sempiternelle recherche d’emploi à nouveau, en bon précaire de la recherche. J’alterne entre des périodes « Un peu de travail/Trop de travail/Chômage et manque de motivation ».

De même, il est parfois difficile de trouver un sujet spécifiquement basé nutrition qui me motive assez à écrire. C’est pourquoi je pense partir dans une nouvelle direction, et même virer mon anonymat. Ce dernier me protégeait de la curiosité des recruteurs éventuels, mais plus le temps passe plus j’en ais rien à foutre de ça.

A bientôt, j’espère très bientôt.

Petites « vacances » bloguesques

Bonjour à tous !

Merci pour vos nombreux encouragements concernant mes articles, j’ai reçu énormément de critiques positives. J’en profite pour m’excuser pour ne pas réponse aux compliments mais je ne sais jamais  quoi répondre d’autre que « Grmmbll *rougit* merciiiiii » tandis que je répond toujours aux critiques négatives (Il en va de la crédibilité des articles de répondre aux objections).

Ceci mis à part, je travaille actuellement dans une ferme bio-équitablo-développementdurablo-écolo pendant quelques semaines, quelque part dans les collines vertes du Moyen-Orient. Le temps d’en apprendre davantage sur la permaculture, je vis dans une tente entre des champs de persil et d’oignons et je fais caca dans une sorte de litière. On se lève à 5h du matin pour faire de la cueillette. Il pleut tellement que je suis dorénavant constitué à 80% de boue.

L’auteur après une journée de travail

Je dois faire des choses que la morale réprouve pour quelques minutes d’internet, et donc je ne pourrais pas effectuer de recherches avant un certain temps. Le rythme de publication du blog sera donc réduit de l’habituel « tout les 4-5 jours » à « Quand j’aurais le temps et que je sentirais la violette ».

Je vous ferais un petit article sur la vie à la ferme, où des gens qui ne consomment que du pain et des légumes encore pleins de terre arrivent à passer leurs matins à faire de la récolte, leurs après-midis à construire une maison, et leurs soirées à s’occuper des gosses. Leur énergie me laisse de bois (et de boue).

D’ici là, mangez frais.

Premier bilan

Je ne m’attendais pas à un succès aussi vif et rapide pour ce blog. Des centaines de visites tout les jours, la première semaine d’existence, je n’aurais pas pu rêver mieux. Enfin, un espace d’expression pour un avis indépendant sur la nutrition et l’alimentation d’aujourd’hui !

Je m’excuse cependant pour certaines fautes de conjugaison que vous pouvez retrouver ça et là dans mes articles. Il faut savoir que je parle deux langues toute la journée, et qu’aucune des deux n’est le français. Ce n’est pas l’idéal pour améliorer mon écriture.

Bref, ce message pour vous avertir que je part cette nuit pour une semaine là-bas:

Quelque part au milieu du désert, parce que passer le réveillon en terre civilisée c’est tellement mainstream.

Deux articles seront en parution pendant mon absence, mais je serais indisponible pour approuver les commentaires et y répondre. Il faut savoir que je ne filtre aucun commentaire, mais que la validation manuelle est requise pour éviter les spams commerciaux. J’ai aussi tendance à corriger les articles post-parution, donc les versions que vous recevez par e-mail si vous êtes abonnés peuvent différer légèrement.

D’ici-là, je vous remercie pour votre lecture et vos encouragements, et passez un excellent réveillon ! Rappelez vous que les comprimés de vitamine C aident à détoxifier l’alcool le lendemain, et le bicarbonate de soude préviens les aigreurs d’estomac !

Et si vous aimez ces articles je vous invite à partager ce blog sur votre Facebook !

Joyeux Noël 2012

En ce jour de Noël 2012, n’oubliez pas qu’il y a des alternatives moins chères et meilleures pour la santé que le foie gras.

En bon Français, rappelons nous que nous sommes l’un des quelques pays en Europe à encore avoir le droit de produire cette horreur (et 75% de la production mondiale est française). Un de mes camarades de promotion a d’ailleurs été engagé dans l’industrie du foie gras. Je pense que nos chemins n’auraient pas pu plus différer que ça. La tradition, oui, mais à quel prix ?

Si vous voulez commentez cet article, vous avez le droit de donner votre opinion sur le foie nécrosé de volaille (un organe nécrosé est un organe mort à l’intérieur d’un corps vivant), mais évitez juste les deux arguments suivants:
-Oui mais le foie gras c’est tellement bon. (Quand on vous parle éthique, ne répondez pas avec votre ventre…)
-Ahlala on peut plus rien faire ce qu’on veut même pas torturer quelques oiseaux.

En ce qui concerne ce blog, les trois prochains articles sont déjà écris et planifiés. Vu qu’on est le 25 vous devez être gavés comme des oies de nourritures diverses, les deux prochains articles traiteront donc de perte de poids.

Introduction: monde de merde

Le but de ce blog est de remettre les choses à leur place.
Les gens sont malades. Partout, tout le temps. On a des épidémies de grippe quand l’hiver approche. On a 500 millions d’obèses sur terre, 1.56 milliards de gens en surpoids, et 900 millions de sous-alimentés. Mettons les choses à plat: c’est en grande partie à cause de notre alimentation occidentale que certains meurent de faim. Le lien n’est pas évident à première vue mais j’en parlerais ici.

 Les pays occidentaux sont victimes d’épidémies qui nous paraissent complètement normales. Pour rappel les trois premières causes de mortalités dans les pays « développés » sont:
1/ Les maladies cardiaques
2/ Les cancers
3/ Les maladies liées au corps médical (Erreurs de traitement, maladies nosocomiales, effets secondaires de médicaments, etc…). Cette cause est évidemment à rapprocher des deux premières.

Le diabète arrive peu après.
La plupart des gens pensent ces maladies normales, inhérentes à la condition humaine, blâment la pollution ou d’autres causes annexes. Alors que ce qui fait toute la différence en matière de santé, c’est l’alimentation. 

Pourquoi les gens ont-ils peurs de se baigner dans des eaux infestées de requins, pourquoi certains ont-ils peurs des montagnes russes de Disneyworld, alors que les chances d’en mourir sont infimes ? Pourquoi personne ne fait attention à ce qui risque réellement de tuer ?

Dans certains quartiers de Glasgow, l’espérance de vie est de 53 ans.  Il n’est en effet pas rare de voir des hommes subir des attaques cardiaques à la trentaine ou la quarantaine. Pour comparaison, l’espérance de vie en Afghanistan pendant la guerre était de 66 ans.

Chance de mourir d’un accident d’avion: 1 sur 660 000
Chance de mourir d’une maladie cardiaque: 1 sur 388
Pourquoi tellement de gens ont la phobie de l’avion mais personne n’a la phobie du beurre ?
(NB: Chiffres apparemment crédibles mais non vérifiés) 

La bonne nouvelle c’est que ce qui fait vivre mieux fait aussi vivre plus longtemps, coûte peu cher et a un bilan carbone plus faible.

Certains esprits chagrins prétendent qu’une bonne alimentation est source d’ennui ou de déplaisir. Rien de plus faux là-dedans. Tout n’est qu’une question d’habitudes de consommation. Les goûts et les attirances sont faciles et rapides à changer.

S’il ne s’agit pas forcément de vouloir vivre plus longtemps, il s’agit surtout de vivre mieux.

C’est à travers cette volonté de vie meilleure que je vous présenterais la vérité sur la nutrition, comment changer vos habitudes, et comment arriver à vos objectifs physiques désirés. Je ne vend rien, j’en ai juste ma claque de voir des pubs défiler pour « Actimel » a la télévision (Un article viendra sur cette merde en bouteille).

D’ici là, mangez simple, mangez bon.